Heureux ceux qui croient sans voir

Le christianisme est fortement remis en question de nos jours, et bien sûr, depuis sa création, en raison du fait que nous croyons en une personne que nous ne voyons pas et en raison de cette situation, ils nous étiquettent comme superficiels et idiots. Cependant, ils croient en des choses qu’ils ne peuvent pas vérifier: dans la théorie de l’évolution, dans le Big Bang, et dans beaucoup d’autres choses qui sont très remises en question de nos jours. Mais nous sommes la cible sur laquelle toutes les flèches sont lancées. Notre foi ne vient pas d’avoir eu une vision où nous avons vu Dieu assis sur un trône blanc. Notre foi est venue d’entendre la puissante Parole de Dieu, qui a changé tous nos sens. Et cela nous a tellement changé que nous sommes de nouvelles personnes. D’un autre côté, notre foi est également soutenue par la nature elle-même, qui exprime par elle-même qu’il existe un être supérieur et créateur qui est Dieu.

La Bible dit:

Or la foi est une ferme assurance des choses qu’on espère, une démonstration de celles qu’on ne voit pas.

Hébreux 11:1

Paul dit également dans sa Lettre aux Romains:

Ainsi la foi vient de ce qu’on entend, et ce qu’on entend vient de la parole de Christ.

Romains 10:17

Nous avons entendu un message qui nous a tout simplement changé. Le message d’un homme mort sur la croix, qui a enduré toute la souffrance de l’humanité pour les pécheurs sans grâce. Ceci est le message le plus merveilleux! C’est le message qui peut changer le vicieux des drogues et de l’alcool, et de toutes sortes de péchés. Personne d’autre que Christ ne peut changer le cours de l’être humain.

La Bible nous parle d’un homme nommé Thomas, qui appartenait aux douze disciples de Jésus-Christ. Cet homme n’avait apparemment pas une foi totale en Jésus, puisqu’il avait dit à ses disciples qu’il se lèverait le troisième jour, mais lorsque Christ se lève, Thomas montre une attitude de doute.

24 Thomas, appelé Didyme, l’un des douze, n’était pas avec eux lorsque Jésus vint.

25 Les autres disciples lui dirent donc: Nous avons vu le Seigneur. Mais il leur dit: Si je ne vois dans ses mains la marque des clous, et si je ne mets mon doigt dans la marque des clous, et si je ne mets ma main dans son côté, je ne croirai point.

Jean 20:24-25

Ce Thomas dont John parle représente notre siècle, un monde qui ne veut pas croire à l’existence d’un Dieu parce qu’il ne peut pas le voir. Pour Thomas, il était impossible pour le Christ d’être vivant, c’est comme s’il ne croyait à aucune des paroles prononcées par Jésus auparavant.

Jésus n’a pas laissé cette affaire à Thomas comme ça, mais lui a ensuite donné la preuve qu’il avait besoin de lui faire croire:

Huit jours après, les disciples de Jésus étaient de nouveau dans la maison, et Thomas se trouvait avec eux. Jésus vint, les portes étant fermées, se présenta au milieu d’eux, et dit: La paix soit avec vous!

Jean 20:26

Ce verset m’impressionne beaucoup, car, ici, nous pouvons voir Jésus qui après une semaine se rend là où les disciples se sont réunis pour leur montrer à nouveau, et à notre grande surprise, il y avait le grand incroyant Thomas, au même endroit où Jésus est allé .

Jésus, qui connaît les pensées et les paroles de l’homme, a une conversation directe avec Thomas et dit:

Puis il dit à Thomas: Avance ici ton doigt, et regarde mes mains; avance aussi ta main, et mets-la dans mon côté; et ne sois pas incrédule, mais crois.

Jean 20:27

Jésus a fait sentir à Thomas tout ce qu’il voulait ressentir pour qu’il puisse croire que Christ était ressuscité. Thomas n’a tout simplement pas eu le grand privilège de croire sans voir, ce qui est accordé à nous qui croyons sans avoir vu le Christ.

Thomas lui répondit: Mon Seigneur et mon Dieu! Jésus lui dit:

Jean 20:28

Maintenant, Tomás s’il a cru, a toutes les preuves devant ses yeux, comment peut-il ne pas croire? Même le plus grand incroyant de tous les siècles aurait cru à cette époque. Comme nous avons tendance à dire dans certaines situations, «c’est facile». Mais, quel privilège Thomas avait-il en termes de foi? Aucun

Jésus conclut avec un grand mot pour Thomas et pour nous-mêmes:

Parce que tu m’as vu, tu as cru. Heureux ceux qui n’ont pas vu, et qui ont cru!

Jean 20:29

Jésus utilise le mot « heureux », qu’est-ce qu’une personne heureuse? Une personne heureuse est celle qui se sent pleinement satisfaite, qui aime quelque chose de bien. Dans notre cas, ce « quelque chose de bien » a le privilège de croire en quelque chose que nous n’avons pas vu, de professer une personne que nous n’avons pas vue, et c’est un grand privilège. C’est pourquoi Jésus dit: « Heureux ceux qui n’ont pas vu et pourtant ils croient. « 

Nous sommes heureux et cela devrait nous mettre dans une position indescriptible. Continuons avec la joie de croire en Christ et de faire sa volonté et nous n’irons nulle part, mais nous continuons plutôt à répandre notre foi pour ceux qui ne croient pas en cette vérité.

One thought on “Heureux ceux qui croient sans voir

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *