Que donnez-vous à Jésus?

Les êtres humains sont bien connus pour vouloir recevoir plus que pour vouloir donner. Et cela appartient à notre nature et nous devons lutter contre cela, car quel privilège devons-nous recevoir? o Quelle récompense avons-nous pour recevoir? Je vous assure qu’aucun. Dans la Bible, il y a du bonheur pour ceux qui donnent:

Je vous ai montré de toutes manières que c’est en travaillant ainsi qu’il faut soutenir les faibles, et se rappeler les paroles du Seigneur, qui a dit lui-même: Il y a plus de bonheur à donner qu’à recevoir. 

Actes 20:35

Nous aimons recevoir la faveur divine, et c’est pourquoi bien souvent nos prières sont plus pour demander des choses à Dieu que pour aller offrir l’adoration ou simplement rester sans voix devant sa puissance et sa majesté. La prière n’est pas simplement d’amener notre liste devant Dieu, c’est aussi de l’adorer.

Arrêtons de voir Dieu comme un père Noé à qui nous voulons demander tous nos besoins, voyons-le avec un regard plus profond, comme quelqu’un à qui nous devons rendre honneur et adoration.

La Bible nous raconte une histoire bien connue au chapitre 12 du livre de Jean:

1 Six jours avant la Pâque, Jésus arriva à Béthanie, où était Lazare, qu’il avait ressuscité des morts.

2 Là, on lui fit un souper; Marthe servait, et Lazare était un de ceux qui se trouvaient à table avec lui.

3 Marie, ayant pris une livre d’un parfum de nard pur de grand prix, oignit les pieds de Jésus, et elle lui essuya les pieds avec ses cheveux; et la maison fut remplie de l’odeur du parfum.

Jean 12:1-3

Jean nous dit qu’un dîner en l’honneur de Jésus avait été préparé dans la maison où vivait Lazaro, il y avait aussi une femme nommée María qui a pris un demi-litre de tubéreuse pure. Arrêtons-nous ici, d’autres versions de la Bible utilisent le mot « livre » au lieu de « litre » et une « livre » était un terme latin qui était utilisé pour désigner la livre romaine qui équivalait à douze onces, c’est-à-dire Marie Il a emporté 6 onces de « parfum très cher » avec lui.

Pour que vous compreniez à quel point ce parfum était cher, avec cela, vous auriez couvert le mariage de Maria. En vérité, le parfum valait beaucoup, car l’auteur n’a cessé de souligner quand il dit: « C’était un parfum très cher. » Cependant, cette femme a renversé ce parfum sur les pieds du professeur, qui a eu le temps de le ramasser (V.7) pendant ce moment.

Le grand acte de cette femme ne s’est pas arrêté là, mais a continué à s’humilier devant le Maître lorsqu’elle s’est essuyé les pieds avec ses cheveux. Quel grand acte! Ce n’était pas demander un miracle, ce n’était pas demander à Jésus avec une grande liste, non! Elle est simplement allée lui apporter le meilleur qu’elle pouvait avoir, tout ce qui venait de son cœur, le meilleur pour Jésus. Avez-vous pensé à donner le meilleur à Jésus?

À cette époque, il y avait une personne qui trouvait ce parfum trop cher pour être « gaspillé » comme ceci:

4 Un de ses disciples, Judas Iscariot, fils de Simon, celui qui devait le livrer, dit:

5 Pourquoi n’a-t-on pas vendu ce parfum trois cent deniers, pour les donner aux pauvres?

6 Il disait cela, non qu’il se mît en peine des pauvres, mais parce qu’il était voleur, et que, tenant la bourse, il prenait ce qu’on y mettait.

Jean 12:4-6

Il n’y a rien de trop cher pour notre Seigneur, il n’y a rien de « trop » pour Lui. Si nous ne réunissions pas toutes les constellations, toute la beauté qui existe sur terre, le soleil, la lune, les étoiles, la mer, tout ce qui briller, tout ce qui est beau, si nous mettons tout cela ensemble et le prenons comme une offrande à Jésus, cela ne suffit toujours pas. Il mérite le meilleur! Ne trouvez pas autant ce que vous donnez à Dieu, car rien n’est beaucoup pour lui.

Jésus, connaissant le cœur de Judas, lui dit:

Vous avez toujours les pauvres avec vous, mais vous ne m’avez pas toujours.

Jean 12:8

Nous devons être comme cette femme, amener le meilleur devant Jésus, nous préparer à aller devant lui et à verser nos meilleures louanges, notre meilleure adoration, et cela fera de nous des chrétiens bénis, car non seulement nous allons devant lui pour recevoir ses dons, mais pour lui offrir culte.

Dieu, le Roi de toute la terre
De chaque crise, nous pouvons obtenir quelque chose de bien

One thought on “Que donnez-vous à Jésus?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *