Le grand coût de suivre Jésus

Tout dans la vie a un coût et a des conséquences. Si vous achetez une voiture, des coûts supplémentaires sont générés tels que l’achat de carburant, le lavage, l’entretien, etc. Si vous avez un enfant, il y a aussi des dépenses fixes supplémentaires, telles que les couches, les vêtements, la nourriture, etc. En bref, l’idée est que dans la vie, tout a un coût et suivre Jésus ne fait pas exception.

Beaucoup croient que servir Jésus, c’est comme partir en vacances dans un hôtel cinq étoiles, ou que Jésus est un Aladdin ou un Papa Noël qui répond à tous les souhaits. Jésus est plus que tout cela et donc, le suivre est un coût plus élevé que toute autre chose.

Tout au long de l’histoire de l’église, servir Jésus a toujours eu un coût élevé, et nous l’avons vu depuis la mort d’Étienne dans Actes 7 jusqu’à nos jours, puisque, dans des pays comme le Nigeria, l’Égypte, la Chine, l’Afghanistan, entre autres, il est encore difficile de prêcher l’Évangile. Et bien sûr, si nous lisons le livre des Martyrs écrit par John Fox, nous réaliserons combien cela coûte aux réformateurs de prêcher l’Évangile de Jésus-Christ.

Et dans la Bible, il y a beaucoup d’histoires à partir desquelles nous pouvons apprendre, de personnes qui n’ont pas préféré suivre Jésus à cause du coût élevé de son appel, un bon exemple que nous avons est celui du jeune homme riche (Matthieu 10: 17-30) qui a préféré la richesse plutôt que de suivre le Christ. Il est bon que nous, croyants, le sachions, que la vie chrétienne n’est pas une vie facile.

L’appel de Jésus est le suivant:

Et quiconque ne porte pas sa croix, et ne me suis pas, ne peut être mon disciple.

Luc 14:27

Tu te rends compte? Ce n’est pas un appel facile, la croix est douleur, vitupération, être trahi, abandonné, fouetté, abattu, c’est la croix! Et Jésus dit que quiconque veut venir à lui doit prendre cette croix et que si nous ne la prenons pas, nous ne pouvons pas nous appeler ses disciples.

Il y a ceux qui se disent chrétiens ou disciples, mais ils ne portent pas l’opprobre de la croix, et c’est effectivement un problème, car c’est celui qui nous identifie comme de vrais chrétiens.

Cher frère, servir Jésus représente un grand coût, et cela implique même le rejet de la société pour notre façon de voir le monde. Prenons notre croix, suivons Jésus de tout cœur, car il viendra un jour où ce coût élevé deviendra une joie élevée.

Abattu mais pas détruit
Le pouvoir de la patience et de la réponse douce

One thought on “Le grand coût de suivre Jésus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *