Si on attend ce qu’on ne voit pas, on le garde avec patience

Mais si nous espérons ce que nous ne voyons pas, nous l'attendons avec persévérance

La Bible nous parle à plusieurs reprises de la foi, elle nous dit que sans la foi il est impossible de plaire à Dieu, par contre elle nous dit que la foi est la certitude de ce qui est attendu et la conviction de ce qui ne se voit pas. Il nous parle de nombreux hommes qui ont fait confiance à Dieu de tout leur cœur, sans pouvoir le voir, et ont été de grands destinataires de Dieu pour montrer au monde combien il est puissant. Cette foi qui a accompagné ces hommes doit aussi nous accompagner, non pour faire descendre le feu du ciel ou pour diviser la mer, mais pour montrer qu’il y a un Dieu créateur de toutes choses.

La Bible dit:

22 Or, nous savons que, jusqu’à ce jour, la création tout entière soupire et souffre les douleurs de l’enfantement.

23 Et ce n’est pas elle seulement; mais nous aussi, qui avons les prémices de l’Esprit, nous aussi nous soupirons en nous-mêmes, en attendant l’adoption, la rédemption de notre corps.

24 Car c’est en espérance que nous sommes sauvés. Or, l’espérance qu’on voit n’est plus espérance: ce qu’on voit, peut-on l’espérer encore?

25 Mais si nous espérons ce que nous ne voyons pas, nous l’attendons avec persévérance.

Romains 8:22-25

Nous avons un espoir, et c’est un espoir vivant, mais en même temps c’est un espoir qui ne peut même pas être vu, eh bien, il est très facile d’attendre quelque chose que vous pouvez voir, mais attendre quelque chose qui n’est pas devant vos yeux est vraiment la foi et c’est la foi que nous devons avoir en tant qu’enfants de Dieu: la foi de croire en l’invisible.

La Bible dit aussi:

un poids éternel de gloire, parce que nous regardons, non point aux choses visibles, mais à celles qui sont invisibles; car les choses visibles sont passagères, et les invisibles sont éternelles.

2 Corinthiens 4:18

Nous devons continuer à regarder dans l’éternité, vers ces choses que nos yeux humains ne peuvent pas voir.

Un jour, nous profiterons pleinement de ce que nous attendons depuis toutes ces années, nous ne devons pas reculer, car nous ne sommes pas de ceux qui retournent, mais de ceux qui restent jusqu’à la fin, reconnaissant que notre bien-aimé et Seigneur Jésus-Christ un jour Il viendra pour nous dans les nuages, plein de gloire et de puissance.

Continuons à croire en Dieu et à maintenir cette foi qui croit au-delà de ce que l’on peut voir.

Jéhovah tient la main de l'homme
Bénissez et ne maudissez pas

One thought on “Si on attend ce qu’on ne voit pas, on le garde avec patience

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *