Être chrétien, c’est plus que…

On nous a enseigné la fausse idée que nous sommes tous chrétiens et cela à cause de l’idée simple que ceux qui enseignent une telle chose vivent dans l’ignorance du sens de ce grand mot. Comment pouvons-nous être chrétiens et ne pas accomplir ou faire ce que Christ et les apôtres nous ont enseigné ? Il n’y a aucune sorte de communion entre ces choses.

On nous a appris que pour être vraiment chrétien, nous devons être les premiers à venir à l’église, la dîme la plus forte de l’église ou peut-être une personne sans critères, humble au point d’être d’accord avec n’importe quelle idée, peu importe si elle contredit les Ecritures.

On nous a enseigné superficiellement que la sainteté est un vêtement et nous l’avons déguisé en religiosité avec un peu d’ingrédient pharisien.

Nous en sommes venus à ressembler tellement aux scribes et aux pharisiens que nous avons l’air très propres à l’extérieur et que nous oublions les ingrédients les plus importants du christianisme : “Paix, amour, sainteté, joie, foi, espérance, etc.”

On nous a enseigné un christianisme tellement superficiel que nous pratiquons l’amour de front, mais nous jetons des choses sur le dos de nos frères.

Le Christ a enseigné quelque chose de totalement différent et en cela tout le christianisme peut se résumer : “Tu aimeras ton prochain comme toi-même.”

La vérité est que si nous n’avons pas la capacité d’aimer notre prochain, les dîmes, les offrandes, la ponctualité et la supposée sainteté déguisée en religiosité n’ont pas d’importance.

J'ai cherché le Seigneur, et Il m'a entendu
Le jour où j'ai crié, tu m'as répondu

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *