Aimons nos ennemis

Il est très facile d’aimer nos amis, c’est même une œuvre complètement chrétienne, mais aimer nos ennemis est une œuvre divine. Il est très facile d’aimer ces gens qui nous font du bien, mais ce n’est pas pareil d’aimer ceux qui vivent la guerre avec vous, qui vous font constamment du tort.

Voyons ce que le livre de Matthieu nous dit àpropos dece sujet:

38 Vous avez appris qu’il a été dit: oeil pour oeil, et dent pour dent.

39 Mais moi, je vous dis de ne pas résister au méchant. Si quelqu’un te frappe sur la joue droite, présente-lui aussi l’autre.

40 Si quelqu’un veut plaider contre toi, et prendre ta tunique, laisse-lui encore ton manteau.

41 Si quelqu’un te force à faire un mille, fais-en deux avec lui.

42 Donne à celui qui te demande, et ne te détourne pas de celui qui veut emprunter de toi.

43 Vous avez appris qu’il a été dit: Tu aimeras ton prochain, et tu haïras ton ennemi.

44 Mais moi, je vous dis: Aimez vos ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous maltraitent et qui vous persécutent,

45 afin que vous soyez fils de votre Père qui est dans les cieux; car il fait lever son soleil sur les méchants et sur les bons, et il fait pleuvoir sur les justes et sur les injustes.

46 Si vous aimez ceux qui vous aiment, quelle récompense méritez-vous? Les publicains aussi n’agissent-ils pas de même?

47 Et si vous saluez seulement vos frères, que faites-vous d’extraordinaire? Les païens aussi n’agissent-ils pas de même?

48 Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait.

Matthieu 5:38-48

Lorsque nous lisons ces versets, nous sommes contrariés et nous pensons que nous sommes chrétiens mais pas idiots. Mais ce n’est pas le sens que Jésus donne au texte, il nous enseigne plutôt une manière très différente de celle utilisée dans l’Ancien Testament, et c’est pourquoi dans les versets 43 et 44 il nous dit qu’au lieu d’aimer notre voisin et déteste nos ennemis comme les anciens disaient, que nous aimons nos ennemis, bénissons ceux qui nous maudissent, faisons du bien à ceux qui nous nuisent et prions pour ceux qui nous persécutent et nous scandalisent.

Il nous est difficile d’aimer nos ennemis et nous pensons jusqu’à ce que ce soit impossible. Jésus est toujours notre plus grand exemple, il est venu chez eux et ils ne l’ont pas reçu et il les aimait toujours, ils l’ont maltraité et crucifié et il a quand même dit dans son expression la plus tendre:

Père pardonne-les parce qu’ils ne savent pas ce qu’ils font.

Parfois, nous sommes experts dans la sélection des choses que nous aimons et nous sommes si experts que nous avons tendance à le faire avec la Bible elle-même. Le pardon n’est pas négociable, vous ne pouvez pas seulement pardonner à ceux que nous choisissons, le Christ nous a appris à pardonner et à faire du bien à notre ennemi le plus cruel.

À la fin du passage que nous analysons dans cet article, le Christ nous fait réfléchir à aimer ceux qui nous aiment aussi. Il dit quelle est la récompense de cette action car les publicains font toujours de même.

De façon qu’il nous répète combien il est facile d’aimer ceux qui nous aiment et que cela ne nous donne aucune récompense. Et à la fin, il conclut en disant que nous soyons des imitateurs de notre Père qui est aux cieux.

One thought on “Aimons nos ennemis

  1. Dieu nous bénis j ai des voisins irrespectueux il font comme ils veulent il vous prennent de haut des méchant des hypocrites des jaloux. J ai beau prier pour eux afin que le seigneur les visite et de mande à a Dieu de leurs partonner car ils ne savent pas se qu il font la méchanceté qui dégage que faire 😴😴😴😴

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *