Le paralytique et l’étang

Parfois, nous nous trouvons dans des moments difficiles, mais dans ces moments, nous devons nous rappeler que Dieu sera toujours avec nous et qu’Il nous aidera, quelle que soit la difficulté du chemin.

Il y avait un homme qui avait longtemps souffert de paralysie dans les jambes, cet homme aspirait à être guéri de sa maladie. Et il était difficile pour lui de parvenir à la guérison:

Après ces choses, il y eut une fête des Juifs, et Jésus monta à Jérusalem.

1 Après cela, il y eut une fête des Juifs, et Jésus monta à Jérusalem.

2 Or, à Jérusalem, près de la porte des brebis, il y a une piscine qui s’appelle en hébreu Béthesda, et qui a cinq portiques.

3 Sous ces portiques étaient couchés en grand nombre des malades, des aveugles, des boiteux, des paralytiques, qui attendaient le mouvement de l’eau;

Jean 5:1-3

La Bible explique que Jésus est allé à Jérusalem, et il y avait aussi un étang qui était visité par un ange de temps en temps. Ici, ils sont venus de partout pour être guéris de leurs maladies: aveugles, boiteux et paralysés. Ces personnes malades regardaient toujours l’eau se déplacer pour se jeter immédiatement dans l’eau et recevoir la guérison.

La Bible dit que le premier qui a réussi à s’immerger était en bonne santé de toute maladie. L’homme paralytique dont nous avons parlé au début de cet article était là depuis longtemps, prostré de sa maladie, et en raison du mal dont il souffrait, il n’a pas pu atteindre la piscine à temps lorsque l’ange est descendu.

Cet homme a été très bouleversé quand il a vu que des gens venaient et avaient la possibilité d’entrer dans l’eau. Il aspirait à ce que quelqu’un l’aide.  

Là se trouvait un homme malade depuis trente-huit ans.

Jean 5:5

Malgré ce long séjour au lit, cet homme n’a jamais perdu espoir qu’un jour il pourrait être guéri de sa maladie.

6 Jésus, l’ayant vu couché, et sachant qu’il était malade depuis longtemps, lui dit: Veux-tu être guéri?

7 Le malade lui répondit: Seigneur, je n’ai personne pour me jeter dans la piscine quand l’eau est agitée, et, pendant que j’y vais, un autre descend avant moi.

Jean 5:6-7

Jésus a vu le désespoir de cet homme et le besoin d’être guéri. Il savait que cet homme était malade depuis longtemps et lui a offert la guérison. Le paralytique ne savait pas que celui qui lui parlait était celui qui contrôlait toutes choses et qui pouvait guérir sa maladie. Nous voyons clairement ce que cet homme pensait. Il a dit qu’il n’avait personne pour l’aider à se mettre à l’eau quand il était agité, mais il a dit que quand il faisait de son mieux pour y arriver, il était trop tard, car plus de gens allaient de l’avant.

8 Lève-toi, lui dit Jésus, prends ton lit, et marche.

9 Aussitôt cet homme fut guéri; il prit son lit, et marcha

Jean 5:8-9

Il est important de croire et d’avoir foi et confiance que notre miracle puisse un jour se produire comme il l’a fait avec cet homme. Il pensait que sa guérison était loin, mais ce n’était pas le cas. Il croyait que Jésus n’était qu’un autre humain qui allait peut-être s’inquiéter de l’aider à se rendre à l’étang, mais il a reçu quelque chose de bien mieux, il a été guéri sans avoir à descendre à l’étang.

Si nous traversons un moment difficile, ne nous arrêtons pas ou ne désespérons pas, continuons à regarder Celui qui peut rendre l’impossible possible. C’est Jésus, celui qui ne manque jamais, celui qui veille toujours sur nous.

One thought on “Le paralytique et l’étang

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *