La permanence de l’amour, de la foi et de l’espérance

Maintenant donc ces trois choses demeurent- la foi, l'espérance, la charité; mais la plus grande de ces choses, c'est la charité

Le chapitre 13 de la première lettre de Paul aux Corinthiens est un grand sermon sur l’amour. C’est quoi l’amour? Je pense que nous n’atteindrons jamais la pleine signification de l’amour. Beaucoup définissent l’amour comme donner aux pauvres, se battre pour le pays et bien d’autres choses, mais quand nous lisons l’écriture de cet apôtre, nous nous rendons compte que même ces choses ne sont pas l’expression maximale de l’amour.

Le mot amour vient d’un mot latin qui signifie «passion». En réalité, nous ressentons de la passion pour beaucoup de choses, mais cela ne signifie pas vraiment que nous sommes des gens qui montrent l’amour de Dieu. L’amour est quelque chose qui peut même être bien défini, et c’est pourquoi Jean dit: «Dieu est amour». C’est que le concept de l’amour est si spirituel que c’est ce que vous pouvez finir par dire: « Dieu est amour ».

Dans le livre déjà mentionné, l’apôtre parle d’une série d’œuvres telles que donner aux pauvres, se faire sacrifier, avoir des dons, etc., mais il dit: « Si je n’ai pas d’amour, je ne suis rien ». Il est inutile pour nous d’avoir d’innombrables bonnes qualités et de faire de bonnes œuvres si, après tout, l’amour du Père n’est pas en nous.

Plusieurs fois, nous perdons le sens de ce qui est vraiment la chose la plus importante et nous penchons plus vers d’autres choses moins importantes que l’amour de Dieu, et c’est exactement pourquoi Jésus dit: Dans ces deux commandements, la loi est résumée: «Vous aimerez le Seigneur votre Dieu au-dessus de toutes choses et votre prochain comme vous-même ». Bref, la loi se résume à l’amour.

Paul dit aux Corinthiens:

Maintenant donc ces trois choses demeurent: la foi, l’espérance, la charité; mais la plus grande de ces choses, c’est la charité.

1 Corinthiens 13:13

Nous devons être des chrétiens pleins de foi, croyants que Dieu existe, des chrétiens pleins d’espoir, sachant qu’une cité céleste nous a été promise, mais surtout, nous devons être des croyants pleins d’amour, car si nous n’avons pas d’amour, c’est inutile. avoir la foi qui fait bouger les montagnes et il serait inutile de croire simplement en ses promesses, au contraire, l’amour, que l’amour de Dieu demeure à jamais et est au-dessus de toutes choses.

Demandons à Dieu de nous aider à être des croyants aimants parce que l’amour recouvre une multitude de péchés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *