Aide-moi à prier

Je vous exhorte, frères, par notre Seigneur Jésus Christ et par l'amour de l'Esprit, à combattre avec moi, en adressant à Dieu des prières en ma faveur

Pour beaucoup, le mot «aidez-moi» peut se perdre dans leur vocabulaire, croyant qu’ils se suffisent à eux-mêmes, et cette foi en nous-mêmes nous prive d’un des plus beaux joyaux qu’un chrétien puisse posséder: «l’humilité» … L’humilité est si belle que les Écritures disent: « Dieu regarde les humbles de près et les orgueilleux de loin ». Les mots «je peux seul» ne rentrent pas dans le troupeau du Seigneur, nous sommes un seul corps et nous nous réfugions les uns les autres dans l’amour du Seigneur pour pouvoir endurer les épreuves et les afflictions.

L’isolement peut mettre fin à beaucoup de gens dans le corps du Christ, ils préfèrent passer par la tempête seuls en disant que Dieu est le seul qui est à leurs côtés, mais ce n’est pas comme ce cher frère, c’est vrai que Dieu est à nos côtés quand nous sommes des épreuves, mais il est également très vrai que nous avons besoin de nos frères en Christ pour pouvoir les supporter. Revenons un peu au début, dans le livre de la Genèse, lorsque Dieu créa l’homme, la Bible dit:

L’Éternel Dieu dit: Il n’est pas bon que l’homme soit seul; je lui ferai une aide semblable à lui.

Genèse 2:18

Remarquez quelque chose, à ce moment-là, Adam comptait sur Dieu et avait une communion à cent pour cent avec Dieu, cependant, Dieu dit: « Il n’est pas bon que l’homme soit seul. » Et c’est cela, chers frères, quand Dieu parle de son église, il parle d’un corps, où ils se construisent les uns les autres et nous ne pouvons pas nous isoler de tout le monde et croire que nous pouvons seuls.

Un grand exemple d’humilité est l’apôtre Paul, il a écrit aux Romains:

30 Je vous exhorte, frères, par notre Seigneur Jésus Christ et par l’amour de l’Esprit, à combattre avec moi, en adressant à Dieu des prières en ma faveur,

31 afin que je sois délivré des incrédules de la Judée, et que les dons que je porte à Jérusalem soient agréés des saints,

32 en sorte que j’arrive chez vous avec joie, si c’est la volonté de Dieu, et que je jouisse au milieu de vous de quelque repos.

Romains 15:30-32

L’apôtre ne considérait pas les Romains comme trop petits pour demander la prière, ni ne se mettait au-dessus d’eux, encore moins s’isolait pour penser qu’il se suffisait à lui-même dans tous leurs problèmes. Nous devons avoir cette même attitude, sachant que Dieu a mis des frères en Christ à nos côtés pour qu’ils soient avec nous à tout moment de la vie, et bien sûr, Il nous a laissé son Esprit Saint pour surmonter toute adversité.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *