Ne renie pas Jésus

Parfois, nous devons réfléchir avant d’agir, car il arrive des moments où nous faisons des choses sur un coup de tête ou parce que d’autres vous obligent à faire une telle chose, et vous parce qu’ils vous ont forcé à commettre l’erreur vous le faites. Dans ce cas, nous parlerons de Jésus et du salut avec lui-même, ce qui revient au même.

Quand nous renions Jésus notre sauveur, celui qui est mort sur la croix du Calvaire, nous disons que son sacrifice était sans valeur, que tout ce que le père a fait par amour pour l’humanité était en vain. Mais ce n’était pas en vain, ni un gaspillage, car, tout comme beaucoup le rejettent, d’autres l’acceptent et subsistent.

A l’époque où Jésus prononçait ses sermons dans les villes des lieux qu’il visitait, on pouvait voir les foules de personnes qui y assistaient. Beaucoup étaient là pour un miracle, d’autres pour être sauvés, d’autres qui allaient chuchoter au Maître, et il y avait aussi des spectateurs.

C’est pourquoi, quiconque me confessera devant les hommes, je le confesserai aussi devant mon Père qui est dans les cieux;

Matthieu 10:32

Mais le Père, à tous ceux qui le confesse devant les hommes, Il se confessera aussi devant Dieu qui est aux cieux, nous laissant dire que nous ne devons pas le rejeter, nous ne devons pas rejeter notre sauveur, car si nous le faisons, il le fera aussi. Il agira devant son Père là-bas dans les cieux.

mais quiconque me reniera devant les hommes, je le renierai aussi devant mon Père qui est dans les cieux.

Matthieu 10:33

En vérité, ce reniement de Jésus a toujours existé, parfois nous rencontrons des gens quand vous leur parlez du Sauveur, et vous leur demandez, voulez-vous que Jésus soit votre seul et suffisant Sauveur ? Ils vous disent « non, pas maintenant parce que je dois y penser ». Pour accepter Jésus nous ne devons pas y penser, car nous ne perdons rien à dire oui, nous gagnerons mieux le salut de nos vies, en Lui nous serons plus que sûrs. La Bible nous dit que quiconque le renie ici sur terre, Il le reniera devant son Père qui est dans les cieux.

Cherchons Jésus, ne le renions pas, ou disons que nous devons y penser, parce que l’ennemi chaque fois que vous rejetez Jésus, il prend ce moment et fait son propre truc. Ne soyez pas dupe. Dieu est à la porte et frappe, si quelqu’un entend sa voix, n’endurcissez pas votre cœur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *