La véritable signification de Philippiens 4:13

Dans notre quotidien, nous utilisons incorrectement certains versets bibliques, car nous les prenons isolément, sans lire tout le chapitre, oubliant ainsi son contexte. Ceci est le premier article d’une série où nous parlerons de versets bibliques que nous sortons souvent de leur contexte.

Parmi les versets les plus sortis de leur contexte, Philippiens 4:13 arrive en tête de liste. Nous allons maintenant analyser le contexte du verset, découvrant ainsi à quoi l’Apôtre se référait lorsqu’il a dit « Je peux tout faire par Christ qui me fortifie ».

Philippiens 4:13 – Je puis tout par celui qui me fortifie.

Quand quelqu’un veut nous décourager d’atteindre un objectif, nous citons Philippiens 4:13 pour indiquer qu’en Christ nous pouvons atteindre les objectifs que nous nous sommes fixés. Mais ce verset, juste comme ça, grossier, sorti de son contexte, semble même être une licence pour faire ce que vous voulez, mais ce n’est pas le cas.

Alors, à quoi l’Apôtre faisait-il référence lorsqu’il a utilisé cette expression ? Lorsque vous lisez Philippiens 4 à partir du verset 10, vous vous rendez compte qu’il ne faisait pas référence à cela. Ce à quoi il fait référence, c’est qu’il a su vivre à la fois dans la rareté et dans l’abondance :

10 J’ai éprouvé une grande joie dans le Seigneur de ce que vous avez pu enfin renouveler l’expression de vos sentiments pour moi; vous y pensiez bien, mais l’occasion vous manquait.

11 Ce n’est pas en vue de mes besoins que je dis cela, car j’ai appris à être content de l’état où je me trouve.

12 Je sais vivre dans l’humiliation, et je sais vivre dans l’abondance. En tout et partout j’ai appris à être rassasié et à avoir faim, à être dans l’abondance et à être dans la disette.
13 Je puis tout par celui qui me fortifie.

14 Cependant vous avez bien fait de prendre part à ma détresse.

15 Vous le savez vous-mêmes, Philippiens, au commencement de la prédication de l’Évangile, lorsque je partis de la Macédoine, aucune Église n’entra en compte avec moi pour ce qu’elle donnait et recevait;

16 vous fûtes les seuls à le faire, car vous m’envoyâtes déjà à Thessalonique, et à deux reprises, de quoi pourvoir à mes besoins.

17 Ce n’est pas que je recherche les dons; mais je recherche le fruit qui abonde pour votre compte.

18 J’ai tout reçu, et je suis dans l’abondance; j’ai été comblé de biens, en recevant par Épaphrodite ce qui vient de vous comme un parfum de bonne odeur, un sacrifice que Dieu accepte, et qui lui est agréable.

19 Et mon Dieu pourvoira à tous vos besoins selon sa richesse, avec gloire, en Jésus Christ.

20 A notre Dieu et Père soit la gloire aux siècles des siècles! Amen!

Comme vous venez de le lire, l’Apôtre était dans le besoin et remerciait les Philippiens pour leur aide, précisant qu’il savait se contenter, tant dans l’abondance que dans la rareté. Il a été enseigné en tout et en tout, il a été formé à la fois à être rassasié et à avoir faim, à la fois à avoir l’abondance et à être dans le besoin, et ce sont toutes les choses qu’il a pu en Christ qui l’a fortifié.

Ainsi, le vrai sens de Philippiens 4:13 est que quelle que soit la situation que vous traversez, Christ vous donne la force de surmonter. Si vous êtes dans des épreuves, Christ vous fortifie pour vaincre. Si vous êtes dans la bénédiction, Christ continue de vous donner la force d’être content en Lui.

Plus grand est celui qui est avec toi
L'homme prudent procède avec sagesse

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *