Béni soit celui qui écoute Dieu

Notre article sera basé sur quelques versets du chapitre 8 du livre des Proverbes, qui compte 36 versets, qui nous parlent de l’excellence de la sagesse. Mais dans cet aspect, nous ne parlons pas d’une sagesse terrestre, mais plutôt spirituelle. Campbell Morgan a dit de ce merveilleux chapitre:

« Il n’y a rien de plus grand ou de plus grandiose dans toute la littérature biblique, comme le fait d’exposer la beauté et la grâce de cette sagesse qui a pour partie principale la crainte de Jéhovah. »

Eh bien, imaginez, combien d’hommes vraiment sages (terrestres parlant) n’ont pas traversé ce monde ? Et combien d’hommes qui ont été considérés comme téméraires mais qui sont vraiment (spirituellement) sages ? Eh bien, vous pouvez posséder toute la connaissance du monde, cependant, si vous n’avez pas la connaissance du Seigneur, une telle sagesse est futile. L’auteur des Proverbes, notre cher Salomon, a écrit:

34 Heureux l’homme qui m’écoute, Qui veille chaque jour à mes portes, Et qui en garde les poteaux!

35 Car celui qui me trouve a trouvé la vie, Et il obtient la faveur de l’Éternel.

36 Mais celui qui pèche contre moi nuit à son âme; Tous ceux qui me haïssent aiment la mort.

Proverbes 8:34-36

Salomon a écrit ce verset 34 comme si la sagesse elle-même donnait une exhortation, mais la vérité est que c’est une belle façon d’écrire. Ici, il parle de deux types de personnes; celui qui écoute la sagesse et se tourne vers elle, et celui qui se tient devant ses portes à sa recherche.

C’est la même chose que nous avons dans nos églises aujourd’hui, il y a des frères qui, sans une étude ou une connaissance, ne s’en soucieraient probablement pas, bien que ce type de frère réponde certainement à l’appel de la sagesse. Mais il y a un autre genre de chrétien, et c’est celui qui par lui-même, sans aide, obéissant à l’appel de Dieu, cherche cette sagesse.

Celui qui trouve cette sagesse ne trouvera pas simplement la vie, mais trouvera quelque chose de plus précieux que la vie elle-même, la faveur du Seigneur. Quoi de mieux que la faveur du Seigneur, qui n’est pas vide ? La faveur du Seigneur n’est pas comme les saisons de l’année, qui sont fugaces, mais il ne change pas d’avis, c’est toujours le même !

Maintenant que vous connaissez la sagesse du Seigneur, si vous choisissez les mauvaises choses, préférant aimer les choses de ce monde plutôt que Dieu, alors cela entraîne la mort.

Cherchez Jéhovah tant qu'on peut le trouver
Dieu ne peut pas être moqué

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *