Sauvés par sa miséricorde

Pourquoi sommes-nous sauvés ? Sommes-nous sauvés parce que nous avons décidé ou parce que Dieu dans sa miséricorde a décidé de nous sauver ? Il y a quelque chose de très spécial que nous devons comprendre à propos du salut, c’est que le salut est un don de Dieu, un don qu’Il nous accorde par la mort de Son Fils sur la croix, non pas parce que nous le méritons, mais à cause de Son large miséricorde envers nous.

Le Nouveau Testament nous en dit beaucoup sur la justification par le Christ, sur le don du salut, et il souligne toujours que ce n’est pas quelque chose qui nous a été accordé parce que nous sommes bons, intellectuels, intelligents ou parce que nous avons un quelconque talent. Au contraire, il nous a été accordé parce que Dieu a pitié de qui il veut et nous rendons gloire à Dieu parce qu’il a eu pitié de nous. L’apôtre Paul à écrit à Tite :

4 Mais, lorsque la bonté de Dieu notre Sauveur et son amour pour les hommes ont été manifestés,

5 il nous a sauvés, non à cause des oeuvres de justice que nous aurions faites, mais selon sa miséricorde, par le baptême de la régénération et le renouvellement du Saint Esprit,

Tite 3:4-5

Au verset numéro quatre, il nous parle de cette époque où l’amour et la bonté de Dieu envers les hommes se sont manifestés, et cette époque est celle où Christ est venu et a donné sa vie pour nous justifier. Puis au verset cinq il nous dit que nous avons un sauveur, et ici nous devons faire un arrêt intéressant pour comprendre le poids que le salut a en lui-même. Nous avons un sauveur, cela signifie que nous n’avons pas dépendu de nous-mêmes pour être sauvés, mais que nous avons et avons un sauveur, un rédempteur, quelqu’un qui nous a sauvés et a payé le prix le plus élevé pour nos péchés.

Nous ne sommes pas sauvés par nos bonnes œuvres ou parce que nous sommes les chrétiens les plus ponctuels, nous ne sommes sauvés par rien de tout cela mais nous avons un Sauveur et son nom est Jésus-Christ. Nous ne pouvions pas nous sauver nous-mêmes et il nous était impossible aujourd’hui d’être chrétiens de notre plein gré, par conséquent, nous avions besoin d’un sauveur et il nous a sauvés de nous-mêmes et de la colère de Dieu.

Nous devons toujours garder cette pensée que nous avons été sauvés par l’ample miséricorde de Dieu envers nous et non par nos œuvres.

Seul avec Dieu
Persévérer dans les épreuves et les difficultés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *